google-site-verification: google470c72d93e94d7cb.html

Cercle d'enquête et de recherche templière

Mission du CERT


De nos jours, une grande partie de la connaissance originelle de notre monde semble avoir été perdue à travers les siècles parmi nos préjugés et nos croyances. Voilà pourquoi, il nous semble plus que primordial à notre siècle, de vérifier par l'enquête et la recherche, les informations de première importance.

Non par le, on m’a dit, mais par le, j’ai retrouvé !

A l’heure actuelle nous vivons dans des temps quelques peu perturbés, qui nous obligent pour le plus réveiller d’entre nous, à parfaire notre connaissance, afin de mieux comprendre notre humanité. Malheureusement nous ne pouvons pas toujours trouver les réponses à nos questions dans le présent, car celles-ci réside essentiellement dans l’histoire de notre passé.

Tout comme l’enseignent (le mot grec et le mot latin « historia », qui nous dénomine l’enquête comme une connaissance acquise par la recherche et transmise par le récit de ce que l’on a appris. C’est uniquement par les éléments de ce que nous avons trouvé et par leur transmission que nous pourrons apporter de nouveaux éléments à l’histoire du Temple.

Et après tout, ne dit-on pas que le propre d’un chevalier, c’est d’aller en quête !

(Commanderie de l'Ordre du Temple à l'époque médiévale)

Le CERT a été fondé à Genève
ancien fief de l'Ordre des Chevaliers Templiers par Monsieur Jacques Du Bos et Monsieur Jean-Charles Martin. Il a été reconnu à Genève au mois de septembre 2018 à l'occasion des 900 ans de la création de l'Ordre des Chevaliers Templiers :

PAR LE COMITÉ DIRECTEUR DE L'ORDO SUPREMUS MILITARIS TEMPLI HIEROSOLYMITANI ABRÉGÉ PAR LES INITIALES OSMTH.


1. Innocent III adresse un bulle pontifical aux Hôpitaliers et aux Templiers de Genève, le 17 Février 1212: « Innocencius Episcopus, servus servorum Dei, dilectis filiis magistris et fratribus Hospitalis Ierosolimitani et Milicie Templi, Gebennen. diocesis, salutem et apostolicam benedictionem. Gravem nobis venerabilis frater noster Gebennen. Episcopus obtulit questionem, quod vos privilegiorum vobis a sède apostolica indultorum forma pro libito abutentes, CUM TERRA GENERALI SUPPONITUR INTERDICTO, confratrum vestrorum familias, qui vestre fraternitatis aliquatenus non existunt, ecclesiastice traditis sepulture. 

C’est probablement pour ces mêmes raisons que les chevaliers templiers ont toujours été dépeints comme les gardiens d’une connaissance quasi mystique et secrète à travers les siècles. Certains appelaient cette connaissance le Saint Graal, l’arche d’alliance ou encore le Sator. C’est donc pour l’histoire de cette connaissance que nous autres Chevaliers templiers avons le devoir, tout comme dans le passé d’enquêter, afin de rechercher des indices historiques. Pour livrer à nos successeurs un savoir-faire de recherches et une méthodologie d’enquête propre aux Chevaliers templiers. 

Voilà pourquoi cert veut dire aussi en ancien Occitan, certain, assuré, sûr !